vendredi 6 avril 2012

A l'approche de Pâques...


Ce court message pour vous faire partager une apparition plutôt inattendue, dans le ciel de Modesto hier soir, à l’approche de Pâques !



Nous vous souhaitons par avance une excellente fête !

jeudi 5 avril 2012

Les services et petits boulots aux Etats-Unis


Aux Etats-Unis, comme jamais nous n’avions pu l’apprécier autant auparavant, le service est roi. Ceci explique qu’au restaurant, notamment, du fait que le service ne soit généralement pas inclus, les serveurs soient aux petits soins avec vous. Ils pensent bien sûr à leur pourboire mais  leurs petites attentions sont tout de même très appréciables !

Et cela ne s’arrête pas seulement à la restauration. Ainsi à la caisse des supermarchés, une personne dédiée se charge de ranger vos courses dans votre chariot, allant même jusqu’à vous proposer de vous aider à les mettre dans votre coffre ! 


Et du côté d’autres "petits boulots", nous n’avons jamais autant vu d’hommes sandwiches faisant la promotion de tous types d’entreprises (restaurants, coiffeurs, assurances diverses,…) et ils y mettent beaucoup d'énergie pour certains !


mardi 3 avril 2012

Mythique San Francisco...


Dimanche 1er avril, pas de poissons en vue, mais une belle journée dans une ville que nous avons désormais fortement à cœur : San Francisco !

Nous en avons profité pour nous rendre au musée De Young, situé dans le Golden Gate Park, afin d’y découvrir l’exposition « The Fashion World of Jean Paul Gaultier: From the Sidewalk to the Catwalk », qui y a fait ses débuts le 24 mars dernier et ce jusqu’au 19 août prochain. 

Superbe lieu et belle rétrospective animée d’un grand homme de la mode !


S’en est suivi un pique-nique improvisé au Lincoln Park mais oh combien soigné par des amis de François qui souhaitaient nous rencontrer.


Ballade aux alentours du parc du Presidio pour terminer notre route au Fort Point National Historic Site
Au pied du Golden Gate Bridge, radieux en ce dimanche, nous nous en sommes imprégnés davantage ! 
Un pont mythique, qui célébrera son 75ème anniversaire le 27 mai prochain, qui n’a décidément pas fini de nous fasciner !

lundi 2 avril 2012

Au pays de la voiture : les "Drive-Thru"


Nous avions déjà pu vous montrer que l’Amérique est bien le pays de la voiture, bien souvent indispensable au quotidien, du fait des longues distances à parcourir régulièrement. 

Les "Drive-Thru" sont aussi bien présents pour le confirmer.

Ainsi, on connaissait les "Drive" pour les fast-foods, à la différence que l’on vous propose ici si votre commande est pour consommer dans votre véhicule !


Il est aussi possible de retirer de l’argent au distributeur,



ou encore votre prescription médicale à la pharmacie, 



De commander votre petit café ou boisson préférée, 




De déposer votre courrier à la poste,


Tout est ainsi presque possible en voiture, même pour son lavage, pas besoin d’en sortir !



On reconnaîtra que certains de ces services sont tout de même bien pensés.
Pour le reste, il faut certainement être américain d’origine, aimer profondément son véhicule, au point de ne plus pouvoir le quitter ou être tout de même un peu paresseux !

jeudi 29 mars 2012

Le "Recycling" à Modesto

Nous connaissons assez bien, en France, le tri sélectif avec les papiers d’un côté, les plastiques et canettes de l’autre, les verres,

Aux Etats-Unis, dans certains Etats dont la Californie, c’est une autre histoire. Il n’existe effectivement pas encore à Modesto, en tous cas, de poubelles permettant d’effectuer ce tri depuis chez soi.

Recycling à Modesto
Par contre, des containers sont disposés assez stratégiquement dans les villes afin de vous inciter à effectuer vous-même ce tri en vous y rendant. 
Ici seront repris, les verres, les plastiques consignés, les canettes de sodas, notamment. Une fois ce tri effectué et en fonction du poids total rapporté dans chacune de ces catégories on vous délivre un reçu qu'il vous faut ensuite échanger au supermarché, souvent accolé. 

Cette incitation encourage ainsi de nombreuses personnes à effectuer ce geste simple pour la planète et c’est aussi pour cela que beaucoup d’autres, sans-abris, notamment, partent en quête de ces précieux matériaux en faisant les poubelles dans le but de récolter quelques dollars.

Du côté des emballages papiers (et il y en a) des bouteilles de vins, notamment, les solutions de recyclage ne sont pas encore ici vraiment au rendez-vous. Des progrès restent encore donc à faire en la matière !

mercredi 28 mars 2012

Du Big Sur au Comté de Santa Barbara...

Visite et dégustation, Schramsberg


Vous avez dû trouver notre blog quelque peu silencieux ces derniers temps et pour cause. Après le week-end du 17-18 mars dans le vignoble de Napa, en compagnie de François qui était de passage, qui bien que pluvieux nous aura réservé d’agréables dégustations aux domaines Chimney Rock et Schramsberg, notamment, nous sommes partis dès mardi dernier pour trois jours de petites vacances : retour sur le Big Sur et dans le vignoble du Comté de Santa Barbara !



Vue de Point Lobos State Reserve

La route du Big Sur, nous l’avions parcourue rapidement en octobre 2010, c’est pourquoi nous souhaitions l’approfondir davantage. Depuis la ville de Monterey (que nous ne présentons plus), nous avons emprunté la fameuse Highway 1 et profité de cette zone côtière très sauvage qui offre de superbes panoramas sur le Pacifique. 



Point Lobos State Reserve, réserve naturelle, fut notre première halte et certainement l’une des plus belles où loutres et éléphants de mer étaient bien au rendez-vous, à se dorer au soleil !



Nous avons également eu la chance d’apercevoir sur notre passage et en nombre assez important des baleines grises en pleine migration.



Sur la fin et à l’heure du coucher du soleil, le site de Piedras Blancas nous a permis d’approcher de très près une importante colonie d’éléphants de mer.

Qu'il est doux de ne rien faire...

Ça se bouscule un peu à Pismo !
Après cette journée, où nous en avons pris à nouveau plein les yeux, San Luis Obispo était notre point de chute pour la nuit.

Le lendemain, nous avons profité d’un ciel dégagé pour nous arrêter à Pismo State Beach, situé au Sud de San Luis Obispo. Superbe point d’accès sur le littoral et spot connu des surfeurs et ils étaient nombreux ce matin là !


Nous avons ensuite rejoint le vignoble du Comté de Santa Barbara. 
Et oui, c’est ici que nous avions célébré notre premier anniversaire de mariage et il nous tardait d'y retourner. En bons fans du film Sideways nous avons poursuivi leur route et débuté par une mise en bouche très agréable au domaine Sanford

Nous avons ensuite rejoint le domaine Alma Rosa pour une dégustation comparative de Pinot Noir en compagnie de Chris Burroughs, un des protagonistes du film !

Après un déjeuner rapide dans la ville de Solvang, nous avons retrouvé Los Olivos et découvert au domaine Alta Maria des vins alliant finesse, caractère, que nous garderont autant en mémoire que leur longueur en bouche !

Comme Miles et Jack, c’est au Days Inn de Buellton que nous avons ensuite pris nos quartiers avant une petite partie de détente au bar accolé que peut être certains reconnaîtront !


Notre périple n’aurait pas été complet sans un arrêt au Hitching Post où nous avons pris le temps cette fois de déguster leur production !



Pour clôturer cette belle et riche journée, rien de tel qu’un bon dîner à Los Olivos Café !

Ah, on se verrait bien vivre dans cette région de Central Coast dont l’ambiance lui donne un caractère assez magique ! 

mardi 27 mars 2012

Yard/Garage sale – Thrift Shop & Co ou comment s’équiper à moindre frais aux Etats-Unis !


Lorsque l’on quitte son pays d’origine pour venir vivre l’aventure outre-Atlantique et que l’on a pas forcément la chance que ses affaires personnelles volumineuses soient aussi du voyage, comme cela a été notre cas, vous trouverez dans les Yard/Garage sale ou encore Thrift Shop de bonnes affaires pour vous équiper rapidement et à moindre frais.

Mais alors de quoi s’agit-il ?

Comme nous avons en France nos brocantes, organisées annuellement, les Yard ou Garage sale sont organisées librement par des particuliers qui exposent sur leur devant de jardin (Yard) ou dans leur garage les effets dont ils souhaitent se séparer. Cela va des vêtements, lampes, vaisselles, aux meubles, canapés, lits, pour ne citer que cela.


Que l'on se rassure,
certains sont mieux organisés que d'autres...


Ainsi, chaque semaine, ces ventes sont annoncées dans les journaux locaux et largement signalées au coin des rues, afin de vous permettre d’organiser votre tournée. Comme bien souvent, mieux vaut se lever tôt pour profiter des meilleures affaires !





D’autres solutions sont possibles comme celles des Thrift Shop. Ce sont des magasins tenus par des organisations caritatives, qui reçoivent des dons de particuliers (vêtements, meubles, vaisselles, …) et les revendent à des prix très compétitifs. Les fonds ainsi réunis leur permettent de couvrir leurs frais de fonctionnement mais aussi de poursuivre leurs actions.



Nous avons pu expérimenter de nombreuses autres enseignes de ce type et ainsi nous équiper rapidement, à moindre frais, en objets et meubles d'occasion encore en très bon état de fonctionnement !

vendredi 16 mars 2012

Dure, dure, la vie de chariots en Californie...

Un petit message pour vous faire part d'une chose qui nous hallucine au quotidien : la dure vie des chariots en Californie.

En France, grâce au système mis en place des jetons ou pièces de monnaie, pas de problème, vous n’en verrez pas ou peu traîner au hasard hors des zones de restitution prévues à cet effet.

Ici, rien de tout cela et les américains s’en donnent à cœur joie !

Vous pouvez librement prendre un chariot, effectuer vos achats et une fois vidé et votre coffre rempli…vous pouvez le remettre dans les zones prévues à cet effet ou bien, et c’est bien plus sympa et bien moins fatigant, les éparpiller un peu partout y compris loin de leur lieu d’origine !!! 



Heureusement que des employés d’enseignes sont là pour veiller au grain afin de remettre ces malheureux chariots sur la bonne voie…


mardi 13 mars 2012

Petite virée à Berkeley !


Samedi dernier, nous sommes allés visiter le campus de Berkeley, l’une des plus célèbres et prestigieuses universités du monde. 

Un des privilèges du Nobel :
une place de parking réservée à vie !
Fondée en 1868 au nord de San Francisco, elle est le siège de l’Université de Californie qui compte 9 autres campus répartis sur l’ensemble de l’Etat (Davis, Irvine, Los Angeles, Merced, Riverside, San Diego, San Francisco, Santa Barbara, Santa Cruz).
Berkeley c’est aussi à ce jour plus de 35 000 étudiants, 3 médailles Field, 22 Prix Nobels, 4 Prix Pulitzer (et bien d'autres récompenses) et 48 de ses 52 programmes de recherche dans les 10 meilleurs de leur domaine sur le continent américain.

Berkeley est aussi connue pour ses mouvements contestataires des années 1960. Ainsi en septembre 1964, le président de l’université interdit toute activité politique dans l’enceinte universitaire et aux abords du campus. Le 1er octobre, huit étudiants sont renvoyés et des manifestations s’organisent. Deux jours plus tard est créé le Free Speech Movement (mouvement pour la liberté d’expression) en référence au 1er Amendement de la Constitution. Après 1965, la guerre du Vietnam radicalise le mouvement. Ces événements sont ainsi commémorés par un mur peint, the People’s Park mural, que l’on retrouve au coin de Telegraph Ave et Haste St.

"People's Park'
Comme nous avions déjà pu le découvrir sur le campus de Stanford, ou encore de Davis, il s’agit là encore d’une ville dans la ville avec ses rues, ses parcs, ses bibliothèques (28 au total), son hôpital,…

Sather Tower
Il est possible de le visiter tous les jours en compagnie d’étudiants qui servent de guides. Nous avons donc pu avoir, durant 1h30, un petit aperçu de la vie quotidienne d’une étudiante et apprécier les rivalités qu’ils alimentent avec Harvard et Stanford, notamment.

Ce campus très vert couvre une surface totale de près de 499 hectares dont le campus principal n’occupe qu’une infime partie.
Du haut de la Sather Tower, qui domine le campus, on peut se rendre, plus facilement, compte de son étendue et profiter d’une vue imprenable sur San Francisco et sa baie, par temps clair bien sûr, et nous avons été chanceux ce jour là !


Vue sur SF, le Golden Gate Bridge, la baie depuis Sather Tower
On comprend que, dans ces conditions, la devise « Let There Be Light » (Que la lumière soit), ne puisse que se confirmer !

mardi 6 mars 2012

Dimanche printanier en Sonoma !


Le week-end dernier, nous avons profité d’un temps très printanier pour nous rendre dans une partie du vignoble que nous affectionnons particulièrement : la Sonoma.
Cette région viticole est en effet pleine de charmes, tant par ses paysages, ses petites routes, ses domaines, ses vins, que par son côté moins commercial que sa vallée voisine, la Napa.

Après une première halte à Sebastiani Vineyards & Winery, dont l’accueil et les vins  de ce domaine, pourtant historique, ne nous laisseront pas un grand souvenir, nous avons poursuivi au domaine St Francis Winery & Vineyards.

St Francis Winery & Vineyards
Nommé ainsi en l’honneur de Saint François d’Assise, reconnu comme l’un de ceux ayant contribué à l’implantation de cépages européens dans le « Nouveau Monde », nous avons pu  y apprécier un moment de dégustation comme on les aime. Un accueil chaleureux, une dégustation de vins très typés et animée par des commentaires et anecdotes d’une hôtesse qui connaissait parfaitement son sujet, des échanges riches et constructifs, ça fait du bien !


Dry Creek General Store

Avant de poursuivre, nous nous sommes arrêtés pour déjeuner au Dry Creek General Store. Comme nous vous l’avions déjà fait partager, cet endroit, au cadre très typique de la vieille Amérique, est idéal pour une courte pause : une large sélection de sandwiches, de salades, préparés à la demande et à partir de produits locaux. Tout ce dont nous avions besoin !


Poursuite de notre journée au domaine J Vineyard & Winery, plutôt connu pour ses vins effervescents. Contrairement à ceux d’autres domaines comme Schramsberg Vineyards, Domaine Carneros, Roederer Estate, ou encore Domaine Chandon, ces vins inconstants, notamment, ne resteront pas nos favoris.

Kendall Jackson Wine Center


Pour finir cette belle journée, nous sommes retournés au Kendall Jackson Wine Center, où nous nous étions déjà arrêtés, en bonne compagnie, en novembre 2010. Il s’agit bien là d’une des valeurs sûres de Sonoma !

samedi 25 février 2012

Un bon bol d'air à San Francisco !


Suite à notre recul pris sur notre "aventure" en Californie, au travers de notre message bilan, c'est donc le week-end dernier, plus de quatre mois après notre dernière visite, que nous avons choisi de retourner dans notre ville californienne préférée : San Francisco, évidemment ! 


Entrés par le Golden Gate Bridge (toujours aussi fascinant), nous avons profité d’un ciel dégagé pour nous rendre aux Twin Peaks. Son sommet offre une vue sur l'essentiel de San Francisco et sa baie. 
San Francisco au sommet des Twin Peaks

De là, nous avons profité qu’il soit de retour pour une exposition temporaire dans le quartier de Castro pour découvrir le Aids Memorial QuiltDe quoi s’agit-il ?

Aids Memorial Quilt
The Mall in Washington DC
Créé en 1987 à San Francisco, il s’agit d’un patchwork, aujourd’hui immense, rendant hommage aux victimes du sida dont le but est aussi de continuer à sensibiliser sur l’importance de cette maladie. Famille et amis ont ainsi la possibilité de confectionner un panneau en mémoire de la personne disparue, faisant apparaître son nom et certains de ses souvenirs. Chaque bloc (ou section) du Patchwork mesure approximativement 3,60 mètres carrés. Un bloc type se compose de huit panneaux individuels de 90 cm sur 180 cm, cousus ensemble. Nous avions déjà pu découvrir celui exposé à la Grace Cathedral, lors de sa visite en décembre 2010.

Cet ensemble, constitué aujourd’hui de plus de 47 000 panneaux, continue de grandir et a été exposé à plusieurs reprises et dans son intégralité en 1996 sur le Mall à Washington, DC. 

Aids Memorial Quilt
2278 Market Street


Durant une semaine jusqu'à lundi dernier, une partie était donc exposée à San Francisco, dans le quartier de Castro, à différents endroits, dont le plus important était au 2278 Market Street.





Pour terminer cette journée très émouvante et bien remplie, nous avons passé notre soirée au Bocadillos, bar à tapas plutôt sympa malgré une addition un peu salée. 
Mais que ne ferions nous pas pour une bonne assiette de charcuteries, de fromages, accompagnés de bons vins !



Une belle journée ensoleillée nous attendait encore dimanche. Nous en avons donc profité pour découvrir une partie de San Francisco encore méconnue : le Lincoln Park.

Ce parc offre une vue imprenable sur le Golden Gate Bridge et abrite un parcours rêvé pour tout amateur de golf ainsi que le California Palace of the Legion of Honor


Vue sur le Golden Gate Bridge depuis le Lincoln Park

Directement inspiré de l’hôtel de Salm à Paris (Palais de la Légion d’Honneur), ce bâtiment abrite d’importantes collections d’art européen ainsi que de nombreuses œuvres d’Auguste Rodin, que nous avons pris le temps d’apprécier.

California Palace of the Legion of Honor

Notre week-end s’est achevé par un déjeuner au Zinc (qui ne nous était pas inconnu, souvenez-vous !) situé dans le quartier très agréable de Noe Valley.  

En quittant San Francisco, une halte à Treasure Island nous a permis de prolonger le plaisir et de profiter d’une de nos vues préférées...on ne s’en lasse pas !

San Francisco depuis Treasure Island

mercredi 22 février 2012

L’heure du bilan est arrivée…


Cela fait bientôt deux ans que nous vous faisons partager nos aventures en Californie, au travers de nos visites, notamment. La Californie, c’est pour nous : les grands espaces, la diversité de ses parcs, de ses villes, de ses vignobles, de ses vins, la douceur de son climat,  l’accessibilité des gens, l'attention portée aux services…
Mais ne croyez pas que la vie y est, pour nous, un long fleuve tranquille…l’heure du bilan est arrivée !

L’origine de notre départ

Pour commencer, il est peut être bon de revenir sur l’origine de notre venue en Californie. Notre objectif était bien d’y enrichir nos carrières professionnelles dans l’univers du vin, tous deux passionnés et spécialisés dans ce domaine. 

Les Etats-Unis sont en effet le quatrième pays producteur de vin au monde, dont 90% provient de Californie. Leader en terme de consommation depuis peu, force marketing et commerciale sans précédent, quoi de plus naturel, compte tenu de nos profils, de venir y tenter notre chance, avec un départ programmé juste après notre mariage. 

C’est donc grâce à Mr., qui y a trouvé un poste de recherche en viticulture basé à Modesto au sein d'une entreprise bien américaine, que nous avons pu et choisi de repartir à zéro et décidé de dire à nouveau « oui ».

2010 : une année riche en découvertes

Partir pour un voyage de noces à durée indéterminée, dans un Etat et une ville qui ne nous étaient pas totalement inconnus (Mr. y ayant effectué son stage de fin d’études en 2007), la perspective était en effet plutôt alléchante. Un nouveau boulot pour Mr., le début de notre vie de couple (bien qu’ensemble depuis plus de 10 ans), nous étions prêts pour ce nouveau challenge. En visa J-1 pour Mr. et J-2 pour Mrs., visas d’échange, dont le second permet au conjoint de pouvoir demander l’autorisation de travailler. Elle fut obtenue mais bien tard pour pouvoir espérer décrocher un poste.

Mais qu’importe, ces 7 premiers mois sont passés à grande vitesse. Riches professionnellement en découverte de l’industrie américaine du vin et de cet Etat. Une expérience nouvelle, positive, rapide où les manques de la famille, des amis, ont été comblés par tout cela et dont on savait, inconsciemment, le retour proche.



Cette année s’est clôturée avec l’opportunité de poursuivre l’expérience avec cette fois la volonté et la promesse que 2011 soit aussi enrichissante, mais pour nous deux, professionnellement. 
Après un bon mois passé en France pour les fêtes, c’est début janvier que nous étions de retour sur le sol californien, les batteries rechargées !

2011 : l’année des désillusions

Retour en Californie oui mais changement de taille : les visas !

H1B pour Mr. et H4 pour Mrs. et là ce n’est pas la même histoire. Ces visas, valables 3 ans renouvelables 1 fois, sont devenus plus problématiques que nous le pensions.

En effet qui dit visa de conjoint H4, dit aussi impossibilité de travailler, à moins de trouver une entreprise susceptible de vous sponsoriser ou encore de décrocher la fameuse carte verte ! Malgré des entretiens prometteurs passés durant l’année, la question du visa était récurrente et handicapante mêlée aux promesses non tenues...

Toutefois, cela ne l'a pas empêché d’enrichir ses connaissances du secteur au travers de l'obtention d’une certification et du suivi de cours en marketing en vin complétés par un blog professionnel lui permettant de partager son étude et analyse du marché du vin aux Etats-Unis et en Californie, en particulier.
Tout ceci est très enrichissant mais pas très lucratif, comme vous pourrez vous en douter…, et un peu… solitaire.

De son côté, Mr. a commencé à ressentir une certaine jalousie liée à sa nouvelle prise de poste, des difficultés à être considéré et à ainsi évoluer avec somme toute la barrière de la langue qui malgré une bonne maîtrise rend néanmoins les négociations difficiles.

Qu’en est-il de notre vie quotidienne…vaste sujet !

Il est en effet bon de rappeler que Modesto, malgré sa position centrale idéale pour découvrir cet Etat et même si nous y avons désormais nos habitudes, ce n’est pas San Francisco, ni Los Angeles, ni Sacramento ou encore Napa. Il s’agit bien d’une ville agricole que l’on peut qualifier de dortoir, bien américaine construite à l’horizontale où le culturel y est relativement pauvre (l’équivalent d’un village de France mais de plus de 200 000 habitants). 


Il y est également difficile d’y faire des connaissances et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Notre vie sociale est de ce fait assez limitée. Il faut reconnaître que nous sommes tout de même bien différents de nos amis américains avec lesquels les relations restent très superficielles, à l’inverse de ce que nous partageons, nous personnellement. Pour faire référence à un article du journal Le Monde, intitulé « Les bienfaits de l’éducation à la baguette », nous nous décririons bien comme "des noix de coco (durs à l'extérieur, tendres dans le coeur) tandis que les Américains" seraient plutôt "des pêches (tendres à l'extérieur, avant de tomber sur un noyau)".


Peu d’activités nous sont également possibles d’autant qu’un seul salaire alimente notre foyer et que la vie aux Etats-Unis a un coût à ne pas négliger.

Compte tenu de tout cela, vous comprendrez que nous évader régulièrement nous est vital ! Les week-ends sont attendus à chaque début de semaine avec impatience afin de combler tous ces manques et de pouvoir vivre notre passion du vin au sein d’un superbe Etat riche à tout point de vue ! Car oui, la Californie, on l’aime !

Après une année entière passée outre-Atlantique, un bon bol d’air en France pour les fêtes nous était indispensable.

2012 : une année décisive

De retour en Californie en ce début d’année, 2012, année du changement au niveau des présidents (qu’il soit américain ou français), elle sera sans aucun doute, une année cruciale pour nous également.
Nous avons bien tenté la carte verte pour ne rien regretter mais ne souhaitons pas non plus jouer notre avenir sur un résultat de loterie ! 


Nous voyons les années passer (le cap des 30 ans passé pour l’un quand pour l’autre, il approche à grands pas…), restons dans une situation délicate…Ceci éveille en nous un profond désir d’épanouissement et de sérénité, dans la durée, afin de pouvoir concrétiser nos projets (et ils sont nombreux).
Nous sommes aujourd'hui riches de cette expérience qui nous fait grandir tant dans notre couple que dans nos projets professionnels qui s’affinent.

2012 marquera-t-elle la fin de notre aventure en Californie ?... Dans tous les cas, nous espérons passer du stade d’aventure à un fleuve un peu plus tranquille !

Alors pour tous ceux qui seraient tentés de partir vivre l’aventure aux Etats-Unis, notre conseil : bien évaluer les conditions dans lesquelles vous vous trouverez. S’adapter à une autre culture,  un autre système..., n’est pas chose facile, mais ça en vaut la peine.

Malgré un objectif initial pas tout à fait atteint, est-ce que nous le referions ? Oui, sans hésitation ! 

lundi 20 février 2012

"The Courage to Remember"


Parce qu’il est assez rare de voir ce genre d’exposition installé en plein cœur d’un centre commercial et qui plus est à Modesto, nous souhaitions vous faire partager « The Courage to Remember : The Holocaust 1933-1945 », exposition itinérante découverte vendredi dernier au Vintage Faire Mall, où elle se sera arrêtée durant douze jours.On la doit au Simon Wiesenthal Center, Museum of Tolerance de Los Angeles.



Grâce à la Foundation for California et le soutient de la SNCF, elle voyage depuis la fin d’année 2011 et durant toute cette année encore à travers la Californie. Elle est ainsi devenue l’exposition sur le souvenir et la mémoire de l’Holocauste la plus fréquentée. Vous pouvez également visualiser la vidéo réalisée lors de son inauguration en cliquant ici.


''“The Courage to Remember” est aussi bien un hommage aux millions de juifs et autres personnes qui ont souffert aux mains des Nazis durant l’Holocauste qu'une importante leçon qui dresse les futures générations contre toutes les formes de discrimination, racisme, anti-sémitisme et haine des autres.'' Consulat Général de France à Miami

lundi 6 février 2012

Super Bowl XLVI: Giants vs Patriots!


Official logo for Super Bowl XLVI
Qui dit dimanche 5 février 2012, dit forcément Super Bowl XLVI ! Et oui c’est en ce jour que s’affrontèrent les New York Giants aux New England Patriots, au Lucas Oil stadium d'Indianapolis, pour le titre de champion de la NFL (National Football League). Comme nous vous en avions parlé l’an passé, le match c’est bien mais les pubs font aussi partie du spectacle avec pas moins de 3,5 millions de dollars les 30 secondes, on le comprend et il y en a ! On vous en propose le top 10 en cliquant ici.

Après les Black Eyed Peas, l'an dernier, c'est Madonna qui a fait son show à la mi-temps et elle est toujours en excellente forme !






En 2011, pour le match opposant les Steelers de Pittsburgh aux Packers de Green Bay, pas moins de 111 millions de personnes auraient regardé ces derniers mettre la main sur le titre. Y a-t-il eu un nouveau record cette année ? 


En tous les cas, nous étions bien de la partie et accessoirement ce sont les Giants qui, comme en 2008, ont remporté le titre en battant les Patriots 21 à 17 !


lequipe.fr

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails